Les différents types d’écrivains

Même si je n’aime pas classer les gens dans des boîtes, on peut dire qu’il existe trois types d’écrivains. Ça n’a rien à voir avec le sérieux avec lequel ils traitent l’écriture — ou l’absence de sérieux —, il s’agit de leurs façons de faire. On trouvera donc :

  • les jardiniers ou pantser
  • les architectes ou plotter
  • les planteurs ou plantser

1. Les jardiniers ou pantser
Ils développent leurs histoires et leurs personnages au fur et à mesure, comme ça vient, au gré de leur inspiration. De grands écrivains, comme Stephen King, sont des jardiniers. Certains commencent avec une vague idée de ce qu’ils veulent écrire et ajoutent les péripéties au fur et à mesure. D’autres commencent avec quelques notes sur le début et la fin, éventuellement le milieu, et avancent comme ça.

2. Les architectes ou plotter
Ils préparent leurs intrigues, leurs univers et tout ce dont ils ont besoin sous forme de fiches. L’histoire est déjà prévue, il ne reste plus qu’à développer les scènes et à faire avancer les personnages jusqu’à la fin de l’histoire. Selon les personnes, les fiches sont plus ou moins développées.

3. Les planteurs ou plantsers
C’est une nouvelle catégorie (dont je viens de découvrir la traduction française sur un seul site, donc ça vaut ce que ça vaut) et c’est un hybride entre les deux précédents. Ils prévoient certaines choses et ils laissent certaines choses vagues.

Peu importe dans quelle catégorie vous êtes, le but de ce blog, et de ses suivis, est de faire qu’on avance tous ensemble, qu’on se soutienne et qu’on s’aide les uns les autres. Dans le challenge de février et par la suite, je proposerai divers formats de fiches, libre à vous de vous en inspirer, de les utiliser ou non. Je sais par expérience que la mémoire est un mauvais ami et qu’il vaut mieux prendre des notes, aussi succinctes soient-elles. Comment les gérer sans en perdre ou en oublier une seule ? Ceci est une autre histoire…

PS Attention, ceci est un article très court visant à expliquer certains termes qui seront utilisés souvent par la suite. Ça n’a pas vocation à être exhaustif et, chaque plotter/pantser/plantser travaillant avec sa propre méthode, il n’y a pas besoin d’épiloguer. Le tout est de trouver sa méthode et connaître son « type » va permettre de faire un pré-tri non négligeable.

Publicités

2 réflexions sur “Les différents types d’écrivains

  1. Je crois que je suis une pantser dans l’âme parce que j’ai quand même du mal avec le côté plotter, mais ça aide pour avoir un truc cohérent à la fin… Donc au final je pense que je me définirai comme une plantser, voilà !

    Aimé par 1 personne

    1. Du coup, je saurai qu’il faut que je continue de te donner des tips sur ma façon de faire en plus light. Moi je peux difficilement me tromper : mes fiches, mes notes, mes check-lists et mes carnets parlent pour moi. :p

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s